Lods - Histoire

 Lods

 Le moulin neuf

Madame FLEUR développant ses activités fit construire en aval de l'usine sur une île existant sur la rive gauche de la "Loue" un moulin, une scierie, qui donneront lieu à l'appellation de "Moulin Neuf" au quartier qui se développera. En 1844 est érigé sur l'emplacement de ce moulin un nouveau banc de 60 bobines destinées à la production par étirage de fils "fins".



 

 

 

 

 

 

 

Ce document exceptionnel nous montre des ouvriers de forges au travail, quatre hommes et trois femmes. Le cos tume de celles-ci est semblable à celui des paysannes de la région, notamment la coiffe. On remarquera qu'elles portent des souliers et non pas des sabots, comme les hommes. Ceux-ci ont un costume plus particulier. Ils portent bien sûr le grand tablier de cuir qui les protège du feu ; ils sont couverts de casquettes ou d'une sorte de béret qu'on ne connaît pas ailleurs. Culotte, guêtres sur les sabots, veste sur le tout complètent le costume de ces tréfileurs, qui semble être celui de l'ensemble des ouvriers dans les forges comtoises, sans préjuger des diffé-rences de détails qui doivent intervenir d'une spécialisation à l'autre (fondeurs, affineurs, etc...).