Lods - Église Saint Théodule

 

Le clocher pointu de l'église Saint Théodule affirme Lods face à Mouthier. En 1733-1736, l'église est construite avec l'aide d'une souscription publique. Elle remplace la chapelle Saint Théodule vétuste (disparue, II). En 1852, l'édifice est agrandi pour pouvoir accueillir tous les lodois. En 1866, ils sont 1.431 habitants contre 810 vers 1800 et 436 en 1688.

L'église est bâtie en pierre de taille, comporte trois vaisseaux avec voûtes d'arête et deux chapelles latérales. Son plan est en croix latine, son clocher en tuf (pierre). La tour du clocher et la première travée du choeur sont du 18e siècle (architecte J.-P. Gazelot). L'intérieur se visite sur demande: nef, vitraux et retable ont été réhabilités. A observer: les boiseries et sculptures du maître-autel réalisées par Fauconnet; la chaire et les fonds baptismaux des frères Poyard, ébenistes; les peintures des saints Théodule, Laurent et Etienne (1758-1759) signées par Etienne Charton d'Autun.
La mairie-école illustre l'esprit républicain comtois. Natif de Lods, Charles Ambroise Roy (1773-1842) fait ériger par testament ce bâtiment. Ce riche négociant bisontin prévoit aussi une rente perpétuelle pour le traitement des instituteurs. Sa priorité: l'instruction laïque et gratuite pour tous, conformément aux idées progressistes de l'époque.
Cet édifice de 1852 est élégant avec sa façade en pierre de taille exposée plein sud, son clocheton et sa cour. Situé rue Ambroise Roy (G), il garde sa vocation initiale et reste un lieu public animé (salles d'exposition). Les 300 Lodois
peuvent s'y rencontrer.